Coronavirus

Depuis le mois de mars, l’activité de l’association a été fortement ralentie et même totalement suspendue durant quelques semaines. Il faut dire que tant les personnes en situation de précarité que les bénévoles sont souvent des gens « à risque », de sorte qu’une prudence renforcée s’impose.
Dans cet esprit, la dernière collecte dans les grandes surfaces de la place de Sion a été mise sur pied à fin novembre 2019 et il n’est pas prévu d’en organiser une nouvelle avant l’hiver. La Ville de Sion a été amenée à supprimer tous les lotos. L’assemblée générale prévue en avril a dû être remplacée par une consultation informatique. L’appel à la générosité des membres, formulé à cette occasion, a connu un beau succès ce qui rend possible le remplacement de ces ramassages trimestriels par des achats de marchandises, ce qui permet de poursuivre la distribution des paniers du coeur le jeudi et le vendredi. Dès lors que les responsables du domaine sanitaire – aussi bien les spécialistes médicaux que les responsables politiques – ne sont pas à même de prévoir avec certitude de quoi demain sera fait, il ne reste qu’à attendre en espérant que les choses pourront bientôt reprendre un cours normal.