Souper des bénévoles

On ne dira jamais assez que la valeur « comptable » d’une association se mesure surtout à l’aune de ses bénévoles. C’est évidemment le cas pour les Restos du Coeur que près d’une centaine de gens de bonne volonté aident tout au long de l’année à réaliser le but social en donnant de leur temps notamment dans les collectes, les soupers du jeudi, le souper de Noël ou la distribution des paniers du coeur chaque jeudi et vendredi.
Pour manifester sa reconnaissance, le comité les invite à un souper où l’on peut refaire le monde dans la convivialité, autour d’une bonne fondue chinoise. C’est ainsi que le vendredi 31 janvier, une cinquantaine de bénévoles ont pris plaisir à déguster la remarquable viande de l’ami René Meyer rehaussée par des préparations de Philippe Jaquet et Bernard Bagnoud.
Merci à tout le monde tant pour la tâche accomplie durant le dernier exercice que pour ce bon moment de bonne humeur (cf. la preuve en photos).

Souper du 24 décembre 2019

Cela fait depuis 1993 que l’association met chaque année sur pied un souper à l’occasion de Noël.
Cette année, quelque 160 personnes – bénévoles compris – se sont retrouvées à la HES de la Route du Rawyl. Bien qu’ils aient quitté le comité lors de la dernière AG, Anne-Marie Pitteloud et François Savioz n’ont pas ménagé leur peine pour que la soirée se déroule dans les meilleures conditions, avec l’aide des chefs Philippe Jaquet et Bernard Bagnoud: outre l’apéro offert par la Bourgeoisie de Sion et les bons petits plats, la musique et l’animation ont grandement contribué  à ce que la bonne humeur soit au rendez-vous, ce qu’illustrent bien les photos.

Sans parler des gentils mots de bienvenue du président Augustin Michaud ou des discussions que d’aucuns ont put tenir avec Mgr Jean-Marie Lovey et le président de la ville Philippe Varone, qui nous font l’amitié de passer un moment avec les participants.
Pour l’an prochain, la tradition sera maintenue, mais au vu du changement d’affectation des bâtiments actuellement occupés par la HES, qui déménagera sous gare, il n’est pas possible de dire aujourd’hui où cela aura lieu.

 

 

Quand l’humour a du coeur

En décembre et janvier derniers, Frédéric Recrosio a remis le couvert en proposant une troisième édition de sa revue humoristique brocardant les têtes d’affiche de l’actualité valaisanne durant l’année écoulée.
Certaines des personnes qu’il a prises pour cibles diront certes qu’il a sale langue mais les proches de l’association trouveront plutôt qu’il a bon coeur. En effet, don Recroze – une association active dans le socio-caritatif alimentaire ne peut se permettre de manquer cette saillie – a incité la Ville de Sion à le suivre dans une bonne action fort sympathique (http://www.marevueanous.ch/). Et c’est ainsi que les Restos du Coeur ont reçu une manne bienvenue de 5’000 fr., montant qui va permettre d’acheter des produits de première nécessité pour les distribuer à des gens en situation de précarité.
Un chaleureux merci à Fred et à toute son équipe mais aussi à leur complice de la Municipalité de Sion.

Crédit Photo : Christian Mirailles
Crédit Photo : Christian Mirailles

Loto du 17 février 2019

L’obligation de trouver des moyens financiers pour être en mesure d’acheter des marchandises quand les stocks provenant des collectes trimestrielles sont au plus bas pousse le comité à mettre sur pied un loto chaque année.
C’est ce qui a été fait le dimanche 17 février. Il est très difficile de pronostiquer le résultat d’un loto, tant il est vrai que ce n’est pas évident de composer avec le temps qu’il fait, les autres manifestations qui ont cours à la même date voire avec l’efficacité de la « publicité ».
Compte tenu des surprises en ce domaine, les Restos du Coeur sont donc contents de l’affluence qu’a connue la salle du Sacré Coeur, dès lors qu’elle leur permet de boucler avec une rentrée de l’ordre de 6’000 fr. En d’autres termes, cela leur donne les moyens d’acheter notamment quelques litres d’huile, kilos de riz ou paquets de pampers afin de les distribuer dans des Paniers du Coeur ces prochaines semaines.
C’est l’occasion de remercier tous ceux qui ont contribué au déroulement favorable de l’opération, soit tant les bénévoles qui ont aidé à l’organisation de la manifestation que les joueurs, quel que soit leur âge.

Merci les bénévoles !

Même s’il n’y a pas de poste « bénévoles » dans la comptabilité des Restos du Coeur, ceux qui sont enregistrés comme tels constituent objectivement un actif de grande valeur. On peut d’ailleurs dire sans crainte de se tromper qu’ils sont un rouage essentiel dans le bon fonctionnement de l’association.
Le comité les remercie chaleureusement pour leur engagement et a pris la bonne habitude de le leur dire concrètement en les conviant à une fondue chinoise en début d’année. C’est ainsi que plus de 40 personnes se sont retrouvées à la salle paroissiale de la Cathédrale le vendredi 1er février pour partager un moment de convivialité, avec au menu, la succulente viande de René Meyer et les accompagnements concoctés par Philippe Jaquet.

Ce qui explique la bonne ambiance.