Procès-verbaux

La vie associative est avant tout fonction des décisions prises par l’assemblée générale. C’est pourquoi le procès-verbal qui rend compte de la dernière assemblée, qui s’est tenue le 16 avril 2018, figure ci-après. A la suite figurent également, pour mémoire, les procès-verbaux des AG des 6 avril 2017, 2 mai 2016, 17 avril 2015, 9 avril 2014 et  9 mai 2013.

 

Procès-verbal  de  l’Assemblée  Générale  des  Restos  du  Cœur- Sion

du  16  avril  2018

L’assemblée a lieu lundi 16 avril 2018, à 19h, à l’Aula FXB de l’Ecole d’Ingénieurs de Sion.

Ordre du jour

1.- Accueil

2.- Liste des présences

3.- Nomination des scrutateurs

4.- Adoption de l’ordre du jour

5.- Approbation du PV de l’AG du 6 avril 2017

6.- Rapport du président

7.- Rapport des autres membres du comité

8.- Présentation des comptes 2017

9.- Rapport des vérificateurs et approbation des comptes

10.- Présentation et approbation du budget 2018

11.- Cotisation 2018

12.- Divers

 

 

1.- Accueil

Le président Augustin Michaud ouvre l’assemblée et souhaite la bienvenue aux membres présents qu’il remercie de leur participation

 

2.- La liste des présences

Le président cite les noms de la vingtaine de personnes excusées et précise que 840 invitations ont été envoyées et, comme seuls treize membres se sont déplacés, il précise avec humour que ce sont les meilleurs.

 

3.- Nomination des scrutateurs

Jo Crittin est désigné comme unique scrutateur.

 

4.- Adoption de l’ordre du jour

L’ordre du jour est adopté.

 

5.- Approbation du PV de l’AG 2017

Le PV de l’AG du 6 avril 2017, qui a pu être consulté sur le site, est approuvé.

 

6.- Le rapport du président

Augustin Michaud formule de nombreux remerciements à l’égard des personnes et institutions qui aident l’association à réaliser son but social.

Ainsi en est-il en particulier de la Commune de Sion, dont le président Philippe Varone nous a fait l’honneur d’une visite au souper de Noël, de la Bourgeoisie de Sion qui a offert le vin de l’apéro du repas de Noël, de la Paroisse qui met à notre disposition la salle de la Cathédrale pour les soupers du jeudi, des nombreux commerces concernés par les ramassages, de Manor et Aligro qui nous font profiter de leurs invendus, sans oublier la boucherie Meyer à Turtmann qui nous gâte avec des produits de qualité ou encore le Club de bridge qui organise son tournoi du Souvenir en notre faveur. Il relève également le soutien de la Communauté d’Emmaüs, de la HES, par MM. Seppey et Grangier, qui met à disposition ses locaux pour la séance de ce jour mais aussi pour le repas de Noël ainsi que du SHOMS (Service Hospitalier  de l’Ordre de Malte en Suisse) qui assume la gestion des soupers le premier jeudi du mois.

Il exprime également sa gratitude aux nombreux bénévoles disponibles pour les ramassages et la distribution. Il signale en passant que, le 30 janvier 2018, une fondue chinoise leur a été offerte pour leur dire merci, initiative qui devrait devenir tradition.

Il termine en félicitant le comité pour sa grande disponibilité tout en relevant que ce dernier sera renouvelé lors de l’AG du printemps 2019, conformément aux statuts.

Le président donne ensuite la parole aux autres membres du comité.

 

7.- Le rapport des autres membres du comité

Monique Michelet ne s’occupe plus que de la distribution et, à ce titre, elle enregistre les personnes qui en bénéficient. Elle signale sur ce point que les fiches manuelles sont en train d’être remplacées par la saisie informatique.

Elle explique que les personnes peuvent venir une seule fois par mois et qu’elles versent une contribution symbolique de fr.1.- par Panier du Cœur, le contenu de celui-ci variant en fonction des membres de la famille. Elle ajoute que 3’666 paniers ont été distribués durant l’année et que fr. 3’461.20 sont entrés en caisse.

En réponse à une question sur la proportion de Valaisans bénéficiant des paniers, elle les estime à un bon 10 %, avec un nombre à peu près semblable de gens provenant de pays européens, comme le Portugal, mais qui habitent dans le canton depuis longtemps, les autres bénéficiaires étant avant tout des requérants d’asile.

 

Nathalie Clerc remercie le curé Philippe Aymon, les cuisiniers Philippe Jaquet et Bruno Lorétan ainsi que gens du SHOMS, par sa responsable, Virginie de Kalbermatten. Elle explique comment fonctionnent les soupers du jeudi soir et la distribution des paniers les jeudis et vendredis après-midi. Pour l’année 2017, environ 2’000 repas ont été servis à des gens souvent solitaires. Elle constate que bien des personnes n’osent pas venir et que, souvent, le public ne sait même pas qu’il existe un endroit où, pour le montant symbolique de 2 fr., un copieux repas est servi. De plus, une distribution de pain et des invendus a également lieu ce soir-là. Elle précise que, contrairement à la fréquentation assez stable des soupers du jeudi, la demande des paniers croît à grande vitesse.

 

François Savioz relève que la valeur globale des 3’666 paniers distribués se monte à quelque fr. 130’000.-, la majeure partie des aliments distribués provenant des ramassages. Mais une grande partie des produits fait rapidement défaut de sorte qu’ils doivent régulièrement être achetés dans les intervalles avec l’argent récolté.

Ayant préparé cinq fois le souper de Noël avec toute sa famille, celle-ci a décidé de passer la main, de sorte que l’association compte sur des gens de bonne volonté pour prendre la relève. Pour sa dernière année, il se souviendra en particulier de l’ambiance extraordinaire et de la gentillesse des bénévoles. Les excellents souvenirs sont également liés à des animations musicales surprises ainsi qu’à la présence de Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion, arrivé en toute simplicité. François remercie Augustin Michaud pour son petit message spirituel « pour mettre Noël à Noël ».

Le président remercie toute la famille Savioz pour son dévouement.

 

Jo Pitteloud commence par mettre l’accent sur l’importance du bénévolat. Il indique à titre d’exemple qu’il faut 80 à 90 personnes pour une collecte, plus de 80 personnes pour un loto de 15 à 21h00 et qu’il faudrait dans l’idéal disposer de 6 personnes sur l’année pour assurer la distribution des paniers du cœur deux après-midi par semaine. En d’autres termes, 4’000 heures de bénévolat paraissent constituer une évaluation minimale de l’engagement indispensable chaque année. Il signale que, pour le repas de Noël, on trouve plus facilement des bénévoles disposés à donner un peu de leur temps en participant à cette fête que pour les ramassages trimestriels qui sont considérés comme une tâche plus ingrate. A titre indicatif, il rappelle que le loto, qui donne passablement de travail, a rapporté environ fr. 2000.- (du printemps 2018 qui figurera dans les comptes du « prochain exercice »), ce qui n’est pas très gratifiant.

Cette année, pratiquement toutes les fiches manuelles des bénéficiaires de Paniers du Cœur ont été introduites dans l’ordinateur grâce à David Schaller. Cette modernisation permettra notamment d’exercer des contrôles sinon sur l’évolution des stocks, à tout le moins sur les quantités de marchandises distribuées tout au long de l’année. Cela prendra toutefois du temps pour que tout – c.à.d. l’informatique et les utilisateurs ! – soit au point.

Le site www.restosducoeur-sion.ch est relativement peu fréquenté et la durée de lecture se situe à environ 4 minutes. Merci au webmaster Christophe Gaillard pour son engagement.

Depuis deux ans, la plate-forme de l’Association Sion-Solidaire regroupe les associations socio-caritatives de la place de Sion. Le groupe “Nourriture” – qui englobe les Caisses Vertes, Chez Paou, Emmaüs, l’Hôtel Dieu, les Restos du Cœur et les Tables du Rhône – a décidé de mettre sur pied une banque alimentaire. Cela devrait devenir effectif dans le courant de cette année. A plus longue échéance, c’est un outil adaptable à l’échelle du Valais qui est espéré et l’on peut imaginer que les politiciens se décident à prendre le train en route pour le bien de tous.

 

8.- Comptes 2017

Henri Küchler, le trésorier, commente en détail (projection par beamer) les comptes de l’exercice écoulé, lesquels sont formellement établis par la fiduciaire Nofival.

Alors qu’un déficit était envisagé au budget, il peut annoncer un résultat positif de fr. 4’244.75 (produits, notamment dons et cotisations, par fr. 109’412.69 ; charges, par fr. 105’167.95) Il l’explique notamment par le fait que les dons ont été spécialement généreux à la période de Noël mais également en raison de la décision du comité de cesser la distribution de bons pour des achats habits quand on s’est rendu compte de l’ampleur que cela prenait et de la difficulté à comptabiliser les sorties (dépenses échelonnées).

Cela étant, les comptes peuvent être consultés sur le site des Restos du Coeur

 

9.- Approbation des comptes

Les comptes ont été vérifiés par Mme Elisabeth Chavaz et Mme Audrey Favre-Keita. Leur rapport, lu en assemblée par Mme Chavaz, conclut à l’approbation des comptes 2017 et à la décharge du comité.

Ces formalités sont réglées par applaudissement, personne ne s’y opposant.

 

10.- Budget 2018

Le budget mise sur des entrées de fr. 95’500.- pour des charges de fr. 108’350.- soit un déficit de fr. 12’850.- en raison d’une augmentation des demandes et, partant, des achats, ce qui paraît acceptable au vu des fonds disponibles soit fr. 97’327.58 au 31 décembre 2017.

 

11.- Cotisations

Les cotisations annuelles restent inchangées c.à.d.: fr. 30.- pour les membres et  fr. 150.- pour les parrainages.

 

12.- Divers

Afin d’économiser les frais d’expédition, il est demandé aux membres de communiquer leurs adresses e-mail afin que les convocations puissent être adressées par courriel

 

 

L’AG se clôt officiellement vers 20h00 mais se prolonge autour d’un apéro convivial.

 

Anne-Marie Pitteloud, secrétaire


Procès-verbal  de  l’Assemblée  générale
des  Restos  du  Cœur – Sion  du  6  avril  2017

L’assemblée se déroule à l’Aula François-Xavier Bagnoud, à la Rue du Rawyl 47 Sion, et débute à 19h00.

Ordre du jour
1.  Accueil
2. Liste des présences
3.  Nomination des scrutateurs
4.  Adoption de l’ordre du jour
5.  Approbation du PV de l’AG du 2 mai 2016
6.  Rapport du président
7.  Rapport des autres membres du comité
8.  Présentation des comptes 2016
9.  Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
10. Présentation et approbation du budget 2017
11. Cotisations 2017
12. Divers

1)  Le président Augustin Michaud ouvre la séance en souhaitant la bienvenue aux membres qui se sont déplacés et remercie en outre la quinzaine de personnes qui se sont excusées.

2)  Alors que 769 convocations ont été envoyées, 17 membres sont présents en dehors des 7 membres du comité.

3)  Michelle Favre accepte la fonction de scrutateur.

4)  L’ordre du jour est adopté.

5)  Il n’y a aucune remarque sur le procès-verbal de l’AG du 2 mai 2016, qui figure sur le site internet. Il est donc adopté.

6)  Rapport du président

Augustin Michaud remercie la Commune et la Bourgeoisie de Sion, la paroisse de la Cathédrale, la paroisse protestante, le Centre RLC, la Communauté d’Emmaüs, les magasins Manor et Aligro, tous les bénévoles et les donateurs, sans oublier les dévoués membres du comité.

Il rappelle brièvement les activités menées par l’association durant l’exercice écoulé, soit :
les soupers du jeudi (plus de 40),
le ramassage de nourriture et sa distribution deux fois par semaine,
l’accueil et l’aide ponctuelle,
le souper de Noël.

Etant donné que la salle du Centre RLC ne sera plus disponible, il a le plaisir d’annoncer que la HES est d’accord de mettre à disposition sa grande salle à manger et sa cuisine pour le prochain souper de Noël. Il remercie chaleureusement MM. Granger, Seppey et Roitz.

Il se réjouit du retour de Monique Michelet qui a dû brutalement interrompre ses activités à la fin de l’automne en raison d’une péritonite.

Il rappelle en passant que cela fait 18 ans qu’il est au comité des Restos du Coeur, dont 10 ans en tant que président. Avec Monique, ils vont tous deux fêter leurs 82 ans de sorte qu’il faudra bien envisager de passer la main à la prochaine assemblée.

7)  Rapport des autres membres du comité

Nathalie Clerc remercie le curé Philippe Aymon qui met à la disposition de l’Association la salle de la Cathédrale pour les soupers du jeudi ainsi que notre cuisinier attitré, Augusto, qui prépare de bons petits plats notamment avec ce qu’Aligro et Manor nous offrent.
Elle remercie pour leur travail Yolande et Martial, en relevant qu’ils ont donné leur démission ce qui amène à réorganiser l’activité au local.
Elle précise que l’accueil pour les personnes ayant des problèmes financiers ou familiaux a lieu le premier vendredi du mois, de 9h00 à 10h30.
Elle termine en remerciant l’assemblée, qui représente tous les membres dont l’aide est aussi généreuse que précieuse, ainsi que ses collègues du comité.

Anne-Marie Pitteloud parle brièvement du souper de Noël qui a rassemblé une centaine de personnes auxquelles il faut ajouter une trentaine de bénévoles chargés de la mise en place, du service, de l’animation et de la remise en ordre.
François Savioz est d’avis que l’article paru dans le NF quelques jours avant la fête a été des plus efficaces.

Monique Michelet donne des précisions sur l’historique et la fonction des activités de l’accueil et de la distribution. Elle mentionne par ailleurs les bons Caritas pour des vêtements que nous distribuons deux fois par an à ceux qui en font la demande.

Jo Pitteloud souligne que les bénévoles sont très importants pour le bon fonctionnement des Restos du Coeur. Le besoin est immense: il faut par exemple 70 personnes pour chacune des collectes trimestrielles, il y a 90 postes de 3h à pourvoir pour le loto, 30 personnes sont mises à contribution pour le souper de Noël. A cela s’ajoutent les nombreux bénévoles qui donnent un coup de main pour les soupers du jeudi ou d’autres activités ponctuelles.
L’informatique est aussi nécessaire pour améliorer l’administration de l’association, comme la gestion des bénéficiaires et de la nourriture que nous distribuons. Il précise que 639 internautes valaisans ont visité le site des Restos du Coeur de Sion. Ce qui lui fournit l’occasion de remercier le webmaster Christophe Gaillard.
La plate-forme Sion Solidaire, association fondée en mars 2016 pour relier les acteurs du monde socio-caritatif sur la place de Sion, a édité une petite brochure à disposition non seulement des diverses associations concernées, mais aussi des autorités communales, de la police, des avocats et de tout un chacun pour indiquer les lieux d’accueil d’urgence à Sion.
Il relève enfin que, la date octroyée pour organiser le loto n’étant pas favorable – il s’agit d’une attribution qui dépend de la chance puisqu’un tournus entre les diverses sociétés de Sion est de règle -, les Restos ont préféré renoncer au loto 2016 plutôt que de faire tout le travail sans avoir l’assurance de gagner quoi que ce soit.

8)  Le trésorier Henri Kuchler présente les comptes 2016.
Le produit de l’exercice 2016 s’élève à 103’504.80 fr. (contre 125’307.80 fr. en 2015). Le total des charges, par 128’841.85 fr. correspond au budget (128’750 fr.).
Il relève le surcroît de dépenses par rapport aux entrées enregistrées de 25’337.05 fr., poste qui est avant tout dû aux achats de nourriture et aux bons Caritas. Il reste toutefois un actif disponible de 93’253.84 fr. qui constitue un petit oreiller permettant de ne pas se faire trop de soucis pour l’année en cours, mais cette diminution impose de trouver de nouveaux moyens de financement.

9)  Mmes Chavaz et Favre, les vérificatrices, après avoir examiné les comptes au 31 décembre 2016, ont conclu à leur exactitude.
Elles demandent à l’assemblée de les approuver et de donner décharge au comité, ce qui est fait par acclamation.

10)  Puis Henri Kuchler présente le budget 2017.
Il table sur des rentrées de l’ordre de 80’000 fr., chiffre basé sur la moyenne de 75’000 fr. des dernières années, auquel il ajoute le bénéfice de 8’900 fr. du loto – le chiffre est d’ores et déjà connu puisqu’il a été organisé le 12 février 2017 – et les aides traditionnelles.
Avec des produits d’environ 95’000 fr. et des charges prévisibles d’au moins 115’000 fr.,  il faudra se montrer prudent en matière de dépenses pour ne pas dépasser le déficit budgeté de 20’000 fr. Ou avoir la bonne surprise que de généreux donateurs se manifestent !
Le budget proposé est accepté à l’unanimité.

11)  Les cotisations annuelles ne sont pas modifiées et restent donc à 30 fr. et les parrainages à 150 fr.

12)  Divers
Augustin Michaud suggère d’applaudir le comité pour la qualité de ses prestations tout au long de l’exercice.

Abdel Chanton intervient sur quelques points qui lui posent problème lors des soupers du jeudi (notamment gestion des bénévoles, badges, animation, communication). Le comité en prend note.

Catherine Constantin approuve l’idée d’Abdel de mettre les Restos du Coeur sur facebook. A voir.

Un membre invite l’association à faire passer le message que SOS futures mères tient un vestiaire (à la Rue du Rhône 26) qui a l’avantage d’être gratuit pour les enfants jusqu’à 4 ans et que l’on y trouve aussi des jouets et des habits pour futures mamans.

 

La parole n’étant plus demandée, l’assemblée est close à 20h10. Elle est suivie de la traditionnelle agape qui donne aux gens qui y ont pris part de partager un moment de convivialité.

 


Procès-verbal de l’Assemblée Générale
de l’association des Restos du Coeur – Sion du 2 mai 2016

Elle a lieu à l’Aula François-Xavier Bagnoud, à la Rue du Rawyl 47 à Sion et débute à 19h00.

Ordre du jour
1.  Accueil
2.  Liste des présences
3.  Nomination des scrutateurs
4.  Adoption de l’ordre du jour
5.  Approbation du procès-verbal de l’AG du 17 avril 2015
6.  Réélection du comité et des réviseurs de comptes
7.  Rapport du président
8.  Rapport des autres membres du comité
9.  Présentation des comptes 2015
10. Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
11. Présentation et approbation du budget 2016
12. Cotisations 2016
13. Divers

1)  Le président Augustin Michaud souhaite la bienvenue aux gens présents et trouve réjouissant de voir que l’assemblée n’est pas, contrairement à l’habitude, composée uniquement de membres avant tout auxiliaires ou bénévoles.

2)  La liste des membres présents a été relevée à l’entrée.
Le président remercie les 28 personnes qui se sont excusées.

3)  Un scrutateur est nommé parmi les membres présents.

4)  L’ordre du jour est adopté.

5)  Le procès-verbal de l’AG du 17 avril 2015, qui a été placé sur le site internet, est approuvé.

6)  Le comité est réélu par acclamation pour une nouvelle période de trois ans.
Il en est de même pour les vérificateurs de comptes.

7)  Comme il n’y a pas de questions, on passe au rapport du président sur l’exercice écoulé. Il commence par remercier :
– la Commune et la Bourgeoisie de Sion, spécialement le service de la voirie, pour leur contribution à l’organisation du souper de Noël;
– la paroisse de la Cathédrale, pour la mise à disposition depuis le début septembre de la salle paroissiale pour les soupers du jeudi;
– la paroisse protestante, pour la cuisine utilisée pour préparer le souper de Noël;
– le Centre RLC qui met à disposition sa grande salle pour le souper de Noël;
– la HES qui prête l’aula où se déroule l’assemblée;
– l’association Emmaüs qui met à disposition une camionnette pour les ramassages;
– l’OSEO qui nous offre des cadeaux à distribuer à Noël;
– les nombreux commerces sédunois qui permettent de mettre sur pied un repas de fête à Noël;
– les grandes surfaces de la place de Sion qui autorisent l’association à organiser des collectes chez eux, étant précisé que l’idée d’augmenter le nombre desdits commerces est dans l’air;
– les cinq chorales de Savièse qui ont mis sur pied un concert en fin d’année et il évoque en particulier l’émotion ressentie à l’audition de la chanson de Goldman;
– les enseignants et les élèves du CO Goubing qui ont mis sur pied un spectacle présenté le 22 juin au Théâtre des Halles à l’occasion de l’anniversaire du décès de Coluche, dont le bénéfice a été remis à l’association;
– les bénévoles et auxiliaires, particulièrement Yolande, Martial, Marie-Jo et Morgane;
– les fidèles membres et les donateurs;
– ses collègues du comité dont il loue la compétence et le dévouement.

Le président parle ensuite des excellents rapports entretenus avec les autres Restos du Cœur du Valais francophone et, en particulier, avec Jean-Luc Ballestraz qu’il a toujours plaisir à voir.
Il mentionne aussi ses relations personnelles cordiales avec Manu Theler et le Set de Coeur. La collaboration occasionnelle reste possible, même si la coupure officielle a eu lieu en 2013.
Il termine en signalant que l’association est toujours à la recherche de nouveaux locaux pour l’accueil et la distribution des paniers. En effet, si le local de la Ruelle du Midi est bien placé, il est vétuste et peu pratique (pas d’ascenseur pour amener la marchandise). Il n’est pas de plain-pied et son accès avec un véhicule n’est pas aisé. Les nouveaux locaux de l’église protestante étant tous  occupés, la possibilité de trouver quelque chose à la Maison du Silence est ouverte, encore que l’on puisse se demander s’il est judicieux de quitter le centre ville pour un lieu plus périphérique .

8)  Le président passe ensuite la parole aux divers membres du comité pour qu’ils s’expriment sur les activités dont ils sont plus particulièrement responsables.

– Monique Michelet fait part de son enthousiasme pour le travail à l’accueil et à la distribution des paniers. Tout fonctionne à satisfaction. Pourtant il y a un nombre croissant de personnes qui viennent chercher des paniers et, parmi eux, de nombreux porteurs de permis N.
Elle explique que, une fois par mois, chaque famille a droit à un panier avec la quantité de nourriture calculée en fonction du nombre de ses membres.
La distribution de produits de première nécessité avoisine les 3500 paniers par année.
Leur contenu provient des 6 collectes annuelles (une fois par trimestre à Sion et Conthey et deux fois à d’autres dates à Nendaz et Savièse ) et ce qui manque est notamment acheté chez Manor, étant précisé que cette enseigne donne pain, salades, jus de fruits, pâtisserie pour les soupers du jeudi.
Comme les réfugiés ont peu d’argent pour se nourrir correctement, ils reçoivent en plus deux fois par an un bon de 20 fr. par personne pour acheter des vêtements à Caritas.
Elle note que les Syriens font manifestement un effort pour apprendre le français, souvent aidés par leurs enfants qui vont à l’école, et que le contact devient ainsi plus chaleureux.
Elle garde le lien avec SOS Enfants de chez nous, en collaboration avec le trésorier.
Elle conclut en invitant les membres présents à venir au local à l’occasion et les remercie de leur soutien.

– Nathalie Clerc est ravie que les soupers du jeudi aient à nouveau lieu (dès septembre 2015) à la salle de la Cathédrale et remercie les autorités religieuses qui ont permis cela, en particulier le curé Philippe Aymon.
A la fin du repas hebdomadaire, il y a distribution de pain et de la nourriture cuisinée qui reste. Merci à notre cuisinier Augusto, mais aussi à Manor et Aligro (pour les légumes, notamment) et, surtout, aux fidèles bénévoles.
Le jeudi, chacun peut venir se nourrir, échanger et ne pas rester seul. Y participent 30 à 70 personnes. Il y aura une pause de 10 semaines l’été.

– François Savioz étant en retard pour raisons professionnelles, Anne-Marie Pitteloud – qui est responsable avec lui du souper de Noël – explique que celui-ci a été un grand succès, avec une centaine de participants.

– Jo Pitteloud précise pour commencer que le site informatique existe depuis 2 ans et qu’environ 200 personnes par mois y jettent un oeil. Merci à Christophe Gaillard qui joue le rôle de webmaster.
On pourrait employer l’informatique pour préciser combien de nourriture a été distribuée, de quel stocks on dispose, qui fait quoi et sur quels bénévoles on peut compter. Le projet est à l’étude.
Les bénévoles sont très importants pour le bon fonctionnement de l’association. Il y en a impérativement besoin pour les collectes (au moins 40), le loto (plus de 80), le souper de Noël (entre 20 et 30) et pour les soupers du jeudi. On en recherche toujours et deux membres du comité ont pris part à la rencontre speed dating mise sur pied par Bénévoles Valais avec les étudiants de la filière sociale de la HES de Sierre.
Le bénévolat, en général, a besoin d’être structuré et il est intéressant de relever que la plate-forme Sion Solidaire procède à une restructuration dans le domaine socio caritatif. C’est devenu une association (depuis le 1er mars 2016) dont le but est de coordonner les informations, améliorer la communication entre acteurs du milieu et mettre les forces en commun. Leur site (www sionsolidaire.ch) passe en revue la soixantaine d’organisations qui oeuvrent dans les différents domaines que sont l’accueil, l’aide à l’intégration, la mise à disposition de nourriture, de vêtements, de travail, etc.
Toutes les bonnes volontés sont bienvenues et il suffit de prendre contact avec l’un des responsables ou en s’inscrivant par mail sur le site des Restos.

9)  On nous aide aussi beaucoup en nous versant de l’argent et c’est au tour d’Henri Kuchler, le trésorier, de nous présenter les comptes 2015.
Il précise qu’il inscrit les entrées et les dépenses sur winbiz, qu’une fiduciaire les traite, et qu’ensuite les comptes sont vérifiés.
Ils les qualifie d’équilibrés.
Il note une forte augmentation des entrées (cotisations et apports des membres), qu’il faut toutefois relativiser, car nous avons reçu quelques dons sortant de l’ordinaire (20’000 fr., 5’000 fr. et plusieurs de 1’000 fr.).
Sous cette réserve, il estime qu’on peut tabler sur un chiffre moyen de 75’000 fr. de recettes financières par année.
Si les chiffres des frais administratifs sont stables, en revanche les achats de marchandises à distribuer ont augmenté de 14’000 fr.
Bilan : nous bouclons avec un avoir de 35’750 fr. malgré un excédent de dépenses de 20’000 fr.

Quelques questions sont posées  :
– Pourquoi le loto 2015 n’a-t-il rapporté qu’un peu plus de 3’000 fr. alors que celui du début 2014 avait rapporté 12’630 fr. ?
Le succès d’un loto est aléatoire et est fonction d’éléments sur lesquels nous ne pouvons pas influer (notamment date imposée et fréquentation dépendant du temps). On dira toutefois qu’on peut être contents tant qu’on est dans les chiffres positifs.
– Quelles personnes touchent des salaires ?
L’association octroie des défraiements pour de petites tâches (p. ex. collectes). A part cela, il y a 4 personnes qui oeuvrent au local et sont rétribuées. En 2016, une stagiaire sera salariée.
A relever que pour leurs diverses activités, les membres du comité sont bénévoles.

10)  Mmes Chavaz et Favre, après avoir examiné les comptes au 31 décembre 2015, ont conclu à leur exactitude et demandent de les approuver et de donner décharge au comité.
C’est accepté à l’unanimité.

11)  Henri Kuchler présente alors le budget 2016.
Sur le plan des entrées, il espère pouvoir compter sur les 75’000 fr. de moyenne de ces dernières années au titre de dons et cotisations.
On organisera un loto durant l’hiver 2016/2017 si l’on se voit attribuer une date favorable.
On dépense certes de l’argent pour solliciter des dons, mais pour résumer la proportion entre ce que l’on dépense et ce que l’on obtient en retour, il évalue que 1 fr. rapporte quelque 7.50 fr.
La grande inconnue réside dans le coût des achats de produits entrant dans la préparation des Paniers du Cœur, qui ne cesse de croître. Ainsi, au 30 avril 2016, on a déjà dépensé 25’000 fr. pour réapprovisionner les stocks.
Il faut donc prévoir un probable déficit au budget et le montant y relatif devra être pris sur les réserves.

Une discussion s’ensuit au sujet des moyens financiers.
La première question porte sur une éventuelle augmentation du nombre de ramassage. Sachant qu’on en fait déjà un tous les trois mois, le risque menace de lasser les donateurs potentiels. Henri Kuchler est, comme le président, d’avis qu’il faut plutôt élargir le nombre de magasins. Mais, pour deux places de collectes en plus, il faut trouver 12 bénévoles supplémentaires.

Le budget est ensuite accepté à l’unanimité.

12) – Les cotisations pour l’exercice 2017 restent fixées à 30 fr. et les parrainages à 150 fr.

13) – On passe aux divers :
– François Savioz prend la parole pour revenir sur la fête de Noël. Après avoir remercié les divers commerces de la place de leur générosité, il tient aussi à mentionner tous les bénévoles qui se pressaient si nombreux qu’il a dû en refuser une partie. Il relate l’étonnement de ceux-ci devant l’abondance de la nourriture distribuée à la fin de la soirée en signalant la forme de chaos généré par la précipitation de certains bénéficiaires à se servir sans égard pour les autres.
– Pour renforcer l’administration au sens large, l’association recherche une personne qui serait capable d’encadrer un(e) stagiaire et éventuellement de se mettre plus tard dans la gestion informatique.
– Il insiste sur l’afflux de nouveaux bénéficiaires des Paniers du Coeur. Il y a parmi eux 191 permis N, soit presque trois fois plus que l’an passé. Ils ont une quinzaine de nationalités différentes, mais la majorité sont Syriens ou Erythréens. Dans l’ensemble, il y a relativement peu de Valaisans.

– Augustin Michaud en profite pour saluer trois bénévoles qui sont présents, savoir Marie-Jo, Yolande et Martial.
Il termine en faisant part d’un souci lié à la difficulté de plusieurs personnes en situation de précarité de se loger correctement, la solution n’étant pas simple à trouver.

Le mot de la fin appartient à Monique Michelet qui s’exclame: « Remercions notre président ! ».
Sur quoi la séance est formellement close, les personnes présentes étant conviées à partager le verre de l’amitié.

 


Procès-verbal de l’Assemblée Générale des Restos du Cœur de Sion
Aula François-Xavier Bagnoud, Sion  –  17 avril 2015

Ordre du Jour

1. Accueil
2. Liste des présences
3. Nomination des scrutateurs
4. Adoption de l’ordre du jour
5. Approbation du PV de l’AG 2014
6. Remplacement du secrétaire
7. Rapport du président
8. Rapport du comité
9. Présentation et approbation des comptes 2014
10. Rapport des vérificateurs de comptes
11. Présentation et approbation du budget 2015
12. Cotisations
13. Divers

1. Accueil
Le président Augustin Michaud ouvre l’assemblée, peu après 19h, en souhaitant la bienvenue à tous et en présentant le comité : Monique Michelet, Nathalie Clerc, Henri Kuchler, Jo Pitteloud et François Savioz.
Au vu de la faible fréquentation, il précise que, dans les statuts, la tenue de l’AG est obligatoire.

2. Liste des présences
Pendant qu’elle circule dans la salle, le président remercie les 12 membres présents et nomme les 7 membres qui se sont excusés.
Il mentionne que 890 lettres de convocation ont été envoyées.

3. Nomination des scrutateurs
Un seul scrutateur est choisi, étant donné le petit nombre de participants.

4. Adoption de l’ordre du jour
Il est accepté sans question.

5. Approbation du PV de l’AG 2014
Il se trouve sur le site des Restos du Coeur – Sion et le p.v. est approuvé à l’unanimité.

6. Remplacement du secrétaire
Le président remercie M. Jacques Bernard, qui a démissionné pour des raisons familiales et l’AG accepte la nomination de la nouvelle secrétaire, Mme Anne-Marie Pitteloud .

7. Rapport du président
Augustin Michaud remercie avec chaleur la Commune de Sion, la Bourgeoisie, la Loterie Romande, l’OSEO, RLC, Emmaüs, les supermarchés, les bénévoles, le comité.
Il mentionne ensuite les bons rapports avec les Restos du Coeur du Bas-Valais. Ces derniers ne s’occupent que de l’organisation du souper de Noël. Il déplore l’absence de Jean-Luc Ballestraz qui se remet lentement d’une attaque, et auquel il adresse des voeux de bon rétablissement.
Il partage la parole avec les autres membres du comité pour présenter les différentes actions des Restos de Sion durant l’exercice écoulé.

8. Rapport des membres du comité
Monique Michelet s’occupe principalement du ramassage de la nourriture, qui s’effectue 4 fois par an dans diverses grandes surfaces (le prochain aura lieu le 30 mai et elle lance un appel à la générosité de tous), et de sa distribution par les Paniers du Coeur. Elle remercie au passage l’équipe chargée de cette tâche, à disposition 4 fois par semaine. Elle veille aussi à ce que le dépôt soit bien fourni en marchandises (nourriture et produits de première nécessité).
En plus de l’accueil, elle accompagne les personnes dans le besoin. Elle peut disposer d’un soutien financier et distribue notamment des bons Caritas pour des vêtements. Elle en profite pour remercier le comité qui, au vu du résultat positif des comptes, lui a donné son accord pour doubler la somme de ces bons et pour dépenser en comptant moins pour les achats de marchandise.
En plus, elle assure toujours le lien avec SOS Enfants de chez nous, qui soutient les jeunes jusqu’à 16 ans.

Nathalie Clerc présente les soupers du jeudi. A raison de 40 soupers par an – elle rappelle qu’il y aura une pause du 25 juin au 3 septembre – il faut compter environ 1500 couverts, une certaine baisse se faisant sentir depuis le temps où les repas étaient faits à la salle paroissiale. Elle relève que les enfants sont aussi les bienvenus. Elle remercie l’OSEO, Manor et Augusto da Silva, le cuisinier, ainsi que tous les bénévoles et ses collègues du comité.

François Savioz présente le souper de Noël, qui a lieu à RLC, mais dont le menu se prépare au centre protestant.
Celui de 2014 n’a pas eu le succès escompté (30 personnes, au lieu de 80-100 ) et on ne s’explique pas cette désaffection (en revanche, plus de 30 bénévoles se sont proposés). Il remercie à l’avance ceux qui feront de la pub pour le souper de cette fin d’année.

Jo Pitteloud parle d’abord du site informatique. On y trouve les comptes, les procès-verbaux des assemblées, des photos et il remercie Christophe Gaillard, le webmaster.
Même si c’est le loto du 12 janvier 2014 qui est censé être en discussion, dont le résultat a été excellent, il déplore que celui qui vient de se dérouler, le 19 mars 2015, n’ait généré qu’un tiers des recettes. Pourtant, les bénévoles étaient au rendez-vous et ont quasiment rempli les 80 postes de 3 heures (94 en comptant le comité).
A ce propos, une restructuration a lieu dans ce domaine essentiel de l’activité associative, notamment avec Bénévoles-Valais et les Restos du Coeur vont tenir à jour une liste des personnes susceptibles de donner un coup de main de manière régulière ou ponctuelle.
Il rappelle la synergie qui devait se dégager du travail de Sion-Partage en 2013 et signale que cette initiative a été relancée ce printemps sous l’égide de la Diaconie (Sion Solidaire). Il s’agit de prévoir concrètement les besoins, les aspirations et les moyens des quelques 60 personnes ou institutions privées ou paraétatiques qui oeuvrent dans le domaine caritatif et, ainsi, éviter des pertes d’énergie.

9. Présentation des comptes 2014
Les comptes figurent sur le site de l’association de sorte que chacun a pu en prendre connaissance avant l’assemblée.
Henri Kuchler, le trésorier, présente les comptes qu’il qualifie de mi-figue mi raisin, pour la raison paradoxale qu’ils sont très bons ! Du fait de rentrées inattendues (rappels de septembre et action de Noël), ils sont à ce point positifs qu’ils signifient que nous n’avons pas assez dépensé. Il faut dire que le souvenir des années maigres, où l’on n’avait pas de garantie de pouvoir acquitter les dépenses en fin de mois, amène à faire preuve de prudence.
Le résultat de l’exercice s’élève à 41’348 fr. L’association n’ayant pas de but lucratif, le trésorier en conclut qu’elle pourra, voire devra, se montrer plus généreuse dans le futur.

10. Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
Elisabeth Chavaz et Audrey Favre félicitent Henri Kuchler pour la bonne tenue des comptes, et ceux-ci sont approuvés.

11. Présentation et approbation du budget 2015
Le budget prévoit un déficit de 17’600 fr. puisqu’il faudra ouvrir plus largement la bourse aux familles en situation précaire. Henri termine par l’idée d’engager une assistante sociale pour renforcer l’accueil, un but qu’il serait judicieux de poursuivre dans la mesure où la situation financière le permet.

12. Cotisations
Elles restent inchangées, soit  30 fr. et 150 fr. pour un parrainage.

13. Divers
Manu Theler explique qu’il était venu à l’AG pour inviter le comité à dépenser plus, au vu de la bonne santé des comptes, mais que les déclarations du trésorier, qui vont déjà dans ce sens, le satisfont tout à fait.
La coupure entre les Restos du Coeur et Set de Coeur a été officiellement formalisée à l’occasion de l’AG 2013, ce qui n’empêche pas de bonnes relations entre les deux équipes, ce que le président se plaît à souligner. Un appui réciproque sera toujours bienvenu.

Après quelques échanges sur des questions pratiques (adresses e-mail pour une convocation par voie informatique, loterie romande, etc. ) le président lève la séance vers 20h et invite tout le monde à une petite collation.

 


Procès-verbal de l’Assemblée Générale des Restos du Cœur de Sion
Aula François-Xavier Bagnoud, Sion  –  9 avril 2014

Ordre du jour :
1. Accueil
2. Liste des présences
3. Nomination des scrutateurs
4. Adoption de l’ordre du jour
5. Approbation du PV de l’AG du 8 mai 2013
6. Présentation et approbation des nouveaux statuts
7. Rapport du Président
8. Rapports des autres membres du comité
9. Présentation des comptes 2013
10. Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
11. Présentation et approbation du budget 2014
12. Cotisation 2014
13. Nomination des vérificateurs de compte
14. Divers.

1.  Accueil
Le président Augustin Michaud, entouré des membres du comité (Monique Michelet, Nathalie Clerc, Jacques Bernard, Henri Kuchler, Jo Pitteloud et François Savioz) salue les membres présents et ouvre la séance à 19h.10. Il précise que la rédaction du PV sera assurée par Jacques Bernard, secrétaire de l’association.
Il a le plaisir d’annoncer que l’association s’est dotée d’un nouveau logo (dont il est l’auteur), qui a déjà été utilisé lors de la dernière collecte et qui figure sur le site internet.

2.  Liste des présences
Outre le comité, 13 membres sont présents. Le contrôle a été effectué à l’entrée. Le Président donne lecture de la liste des personnes excusées.

3.  Nomination des scrutateurs
Le Président demande ensuite deux membres pour assurer la fonction de scrutateurs pendant la durée de l’assemblée. Deux volontaires se présentent et leur candidature est retenue à l’unanimité.

4.  Adoption de l’ordre du jour
L’ordre du jour est approuvé à l’unanimité.

5.  Approbation du PV de l’AG du 8 mai 2013
Le PV de l’AG 2013 est approuvé à l’unanimité.

6.  Présentation et approbation des nouveaux statuts
La restructuration décidée en mai 2013 du cadre d’activité des Restos impliquait une mise à jour des statuts. Jo Pitteloud procède donc à la lecture et au commentaire du texte (projeté sur écran) des nouveaux statuts.
En réponse à une question relative à la perte de la qualité de membre (art. 6) en cas de cessation d’activité pour les « personnes contribuant bénévolement à la réalisation des buts sociaux… », il précise que la constatation de cette cessation d’activité sera laissée à l’appréciation du comité.
Pour ce qui est des compétences du comité (art. 14), la suggestion de poser une éventuelle limite supérieure au montant des engagements financiers liés à la passation de contrats avec des tiers pour l’exécution de « tâches spécifiques qui ne peuvent être accomplies par des bénévoles…» (point 14 h) n’est pas retenue et l’article n’est donc pas modifié.
Un des membres présents fait également remarquer que la même phrase (« Les vérificateur peuvent en tous temps…) figure deux fois à l’identique dans les articles 16 et 17. En conséquence, elle est supprimée de l’article 16 mais maintenue, inchangée, dans l’article 17.
Quelques erreurs (forme et orthographe) sont signalées pour correction.
Après quoi, les nouveaux statuts sont approuvés à l’unanimité, aussi bien article par article que dans leur globalité.

7.  Rapport du Président
Le Président Augustin Michaud commence par adresser ses remerciements au comité, aux bénévoles et aux aides défrayés, aux membres, aux donateurs privés et institutionnels (Loterie Romande, FXB, Bourgeoisie de Sion, Commune de Sion), sans oublier le soutien des grandes surfaces mais aussi d’Emmaüs, de RLC et d’OSEO.
Après un bref rappel des activités sur lesquelles l’association s’est recentrée (en particulier accueil et soutien, repas, collectes et distribution de paniers), il confirme son soutien personnel au souhait commun de retrouver, pour ces diverses activités, un accès à la salle de la cathédrale (Paroisse) dès l’automne 2014 et en tout cas en 2015. Il s’engage à y consacrer toute l’énergie requise dès que la nomination du nouveau curé aura été annoncée.
Il en vient ensuite au sujet de l’Hôtel-Dieu dont la fondatrice et animatrice, Sr Marie-Ernest, va prendre sa retraite d’ici l’été prochain. Il expose que les Restos du Coeur sont tout disposés à proposer leur aide pour assurer la continuité du service de dîners quotidiens, tâche que Sr Marie-Ernest a animée durant plus de dix ans.
Plus largement, les Restos souhaitent être partie prenante d’un redémarrage du projet Sion Partage visant à créer des liens entre les activités des diverses associations caritatives actives dans la région de Sion (Hôtel-Dieu, Chez Paou, SET, RLC, Aurore, etc.) pour valoriser leurs complémentarités et rendre plus efficace leur action globale.
Cela vaut également pour SET de Coeur, l’association créée au printemps 2013 par Emmanuel Theler dont le Président salue une nouvelle fois le rôle majeur joué dans la création de l’association des Restos, en 1993, et leur développement ultérieur, jusqu’à sa démission en mai 2013.
Le Président termine sa présentation en rappelant que les « Restos du Coeur de Sion » font partie de l’association « Restos du Coeur Valais » sous l’égide de laquelle sont organisés des Repas de Noël dans diverses localités du Valais, en soulignant que notre association est la seule à exercer des activités tout au long de l’année.

8.  Rapports des autres membres du comité
Nathalie Clerc expose les points marquants de l’activité des Soupers du Jeudi dont elle est l’animatrice, précisant que, en dépit de la perte de l’accès à la salle de la cathédrale et des changements de local qui en ont résulté, les soupers continuent semaine après semaine à accueillir de trente à cinquante personnes et sont toujours aussi appréciés.
Elle remercie à ce propos tous les contributeurs qui permettent d’assurer cette continuité, soit le Centre RLC de Platta jusqu’à fin 2013 et l’OSEO (par son président Gaël Blanchet) depuis le début 2014, les magasins Manor qui nous donnent chaque jeudi les pains et desserts, sans oublier les cuisiniers et les membres du comité qui, à tour de rôle, sont responsables du souper.
Pour le Repas de Noël, elle adresse un merci particulier aux commerçants, aux bénévoles, aux cuisiniers et aux responsables du centre RLC.

François Savioz confirme que le Repas de Noël, déjà évoqué par Nathalie, mais dont il a assumé une large part de la responsabilité, a été un grand succès (plus de 80 participants et près de 20 bénévoles qui n’ont pas ménagé leurs efforts). Il passe modestement sous silence son rôle moteur dans les divers déménagements et réaménagements auxquels il a fallu procéder après avoir dû quitter la salle de la cathédrale.

Monique Michelet aborde pour commencer le sujet de l’accueil, déplorant au passage que l’accès à la salle de la cathédrale nous ait été supprimé car l’association y disposait de beaucoup plus d’espace et de commodités qu’à la ruelle du Midi. Elle note aussi que les étrangers sont moins nombreux à se manifester et qu’un bon nombre des nouveaux arrivants (provenant notamment de Syrie et d’Erythrée) ne parlent ni français ni anglais, ce qui limite considérablement les possibilités d’échange.
Pour les ramassages, elle rappelle que ceux qui portent sur des denrées non périssables ont lieu quatre fois par an à Sion et Conthey et qu’ils sont complétés par deux ramassages à Nendaz et Savièse. Par ailleurs, des collectes hebdomadaires de produits frais ont lieu au magasin Manor de Sion et à la boulangerie Pellet à St Léonard. Il reste des problèmes de « jonction » (pénurie de certaines marchandises) à chaque fin de période mais augmenter la fréquence ou inclure des magasins supplémentaires poserait des problèmes de logistique.
Elle rend par ailleurs hommage à trois grands amis de Restos récemment décédés (Elizabeth Vouillamoz, Jean-Claude Rudaz et Christophe Chavaz).
Elle termine en invitant tous les membres présents à passer à l’occasion au local pour constater par eux-mêmes ce qu’est le quotidien de l’activité de l’association.

Jo Pitteloud revient sur le grand succès qu’a été le loto au bon déroulement duquel ont contribué, outre les membres du comité, plus de 40 bénévoles et relève que cette opération a rapporté onze mille francs.
Il indique par ailleurs que, faute d’avoir pu reprendre l’ancien site Internet des Restos, l’association a été amenée à faire enregistrer une nouveau nom de domaine (www.restosducoeur-sion.ch). Grâce en particulier à la collaboration totalement bénévole de M. Christophe Gaillard, elle dispose depuis le début 2014 d’un site parfaitement opérationnel et richement documenté sur lequel on peut trouver, outre le texte intégral des nouveaux statuts, comptes et PV des assemblées générales, nombre d’informations tant générales que spécifiques sur les activités de l’association. Il invite chacun à le consulter aussi souvent que possible pour se tenir au courant de l’évolution de ces activités et à ne pas hésiter à faire part de remarques éventuelles.

9.  Présentation de comptes 2013
Le trésorier Henri Kuchler présente les comptes 2013 (qui figuraient au demeurant depuis des semaines sur le site Internet). Avant d’aborder le sujet des comptes proprement dits, il remercie Monique Michelet pour la liaison qu’elle assure avec Caritas et SOS Futures Mères. Monique intervient pour préciser qu’elle alloue à certains de nos bénéficiaires des bons de dix francs par personne pour leur permettre d’aller chercher des vêtements à meilleur compte.
Henri Kuchler explique que 2013 a été une année de transition avec la séparation effective à partir du mois de mai des activités « de base » sur lesquelles l’association s’est recentrée (accueil, paniers et soupers du jeudi) et des activités « extérieures » de prestations de services facturées à des tiers mais donnant lieu à défraiement. Il rappelle que celles-ci ont été reprises depuis par SET de Coeur, association indépendante des Restos du Coeur qui a été créée par Emmanuel Theler au printemps 2013. A la suite de la démission de ce dernier, l’association des Restos ne fonctionne plus comme intermédiaire pour engager des personnes dans le besoin pour effectuer du travail rémunéré.
Les comptes 2013 ne seraient donc véritablement comparables, à périmètre constant, que pour les cinq premiers mois de l’année, mais reflètent les effets de ce recentrage pour les sept derniers mois avec un compte d’exploitation qui fait apparaître une variation de fortune de Frs. 24’051.18 pour un total de produits de Frs. 146’915.00 et des frais généraux de Frs. 122’863.82. En terme de produits, le poste des cotisations et dons s’élève à Frs. 66’981.30, étant précisé qu’il bénéficie d’une relance en cours d’été portant sur le paiement de cotisations en retard et du lancement dès le début décembre de la campagne de Noël.
En terme de bilan, on note également une évolution positive avec un montant disponible au 31 décembre (caisse et CCP) de Frs. 39’396.51 contre Frs. 21’254.18 un an plus tôt.
Cette présentation ne suscite pas de questions ou commentaires particuliers de la part de l’assemblée.

10.  Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
Marie-Jo Nanchen donne lecture du rapport des vérificateurs (consultable sur le site), rapport qui recommande l’approbation des comptes par l’AG.
Les comptes sont alors approuvés à l’unanimité et décharge est donnée au comité.

11.  Présentation et approbation du budget 2014
2014 sera la première année pleine de fonctionnement après la restructuration décidée par l’AG du 8 mai 2013 et comporte donc une part d’incertitude.
Henri Kuchler présente un projet de budget équilibré pour un montant de Frs. 70’000.
Ce projet est approuvé à l’unanimité.

12.  Cotisation
Le comité propose un montant uniforme de cotisation de Frs. 30 qui est approuvé à l’unanimité.
Le montant du parrainage est maintenu à Frs. 150.

13.  Nomination des vérificateurs des comptes
Le comité propose à l’AG de nommer vérificateurs des comptes Mmes Elisabeth Chavaz et Audrey Favre.
Cette proposition est approuvée à l’unanimité.

14.  Divers
Après un bref retour – ne comportant toutefois aucune conclusion claire – sur l’éventualité d’une augmentation des fréquences de ramassage et/ou du nombre de magasins concernés et en l’absence d’autres questions, le Président lève la séance à 21h.00 en remerciant les membres présents qu’il convie à partager le verre de l’amitié.


 

Procès-verbal de l’Assemblée Générale des Restos du Cœur de Sion
Aula François-Xavier Bagnoud, Sion   –    8 mai 2013

Ordre du jour :
1. Accueil
2. Liste des présences
3. Adoption de l’ordre du jour
4. Approbation du PV de l’AG du 27 avril 2012
5. Rapport du Président par Augustin Michaud
6. Rapport d’activité par l’animateur Emmanuel Theler
7. Démission d’Emmanuel Theler ; relations avec les Paroisses et avenir possible
8. Présentation des comptes
9. Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
10. Présentation et approbation du budget 2013
11. Renforcement du comité
12. Divers.

1. Accueil
Le Président Augustin Michaud entouré du comité (Monique Michelet, Nathalie Clerc, Henri Kuchler) et de l’animateur démissionnaire Emmanuel Theler salue les membres présents et ouvre la séance à 19h40. Il précise que le secrétariat et la rédaction du PV sont confiées à M. Jacques Bernard.

2. Liste des présences
43 membres sont présents. Le contrôle a été effectué à l’entrée.

3. Adoption de l’ordre du jour
Le Président propose une modification de forme de l’ordre du jour adressé par courrier : par rapport à l’ordre du jour original, le titre 10 deviendrait titre 7, décalant d’un point les titres suivants, et le titre 12 (budget), déjà abordé précédemment serait supprimé.
L’AG adopte cette proposition et l’ordre du jour suivi sera celui qui figure en tête de ce
procès-verbal.

4 . Approbation du PV de l’AG du 22 avril 2012
Le PV de l’AG 2012 est approuvé à l’unanimité.

5. Rapport du président
Le président commence par donner la liste des personnes excusées : M. le curé Bernard de Chastonay, Mmes Claire-Lise Bonvin, Marie-Pascale Dubas, Michèle Favre, Michèle Loretan-de Preux, Béatrice Marty, Elisabeth Pellissier, MM. Bernard Métrailler et  Planche.
Il remercie ensuite les donateurs et participants divers à l’activité de l’Association :
– Paroisses, Commune, Bourgeoisie, Loterie Romande, association François-Xavier Bagnoud, parrains-marraines, donateurs
– auxiliaires, bénévoles, bénéficiaires, comité.
Il indique que, en 2012, les Restos ont :
– servi 3’500 couverts lors des Repas du Jeudi et distribué 3.500 paniers
– entretenu des contacts à divers niveaux notamment avec la Ville (Président, Chef du Service d’Action Sociale), la Loterie Romande, les Paroisses.
Après avoir remercié Emmanuel Theler pour sa contribution majeure pendant 23 ans à la création et à l’animation des Restos, il prend acte de sa démission , décision qu’il qualifie d’attristante et douloureuse, mais s’autorise à lui conseiller de manifester à l’avenir
moins d’indépendance vis-à-vis des autorités religieuses et civiles. Il annonce par ailleurs l’organisation prochaine par le comité d’un repas de gratitude et invite l’assemblée à la lui manifester (applaudissements longs et nourris).
Il analyse ensuite les conséquences de cette démission :
– recentrage de l’activité des Restos (dans la ligne des réflexions conduites en 2010/11 déjà) sur leurs activités de base : Accueil, Paniers et Repas et réorganisation à prévoir dans le cadre de la mise en place de Sion Partage;- transfert de toutes les autres activités, y compris ateliers et marchés du vendredi, dans un contexte d’entraide réciproque sur le plan humain, mais sous l’égide d’une association nouvelle, indépendante des Restos sur les plans juridique, financier, administratif et fiscal, qu’Emmanuel Theler envisage de créer prochainement (cf. infra, 6. Rapport de l’Animateur).
Pour ce qui est du litige entre Emmanuel Theler et les Paroisses (cf. section 7 infra), le Président précise que :
-le comité actuel est lié aux Paroisses par une convention signée en 2008 et qui a été scrupuleusement respectée
-les accords de 2007 concernent strictement Emmanuel Theler et il conviendrait d’attendre que jugement soit rendu avant d’en discuter les implications éventuelles.
Il mentionne par ailleurs que, si la Diaconie s’était jusqu’à présent manifestée exclusivement au travers des Restos, ce sera maintenant au travers de Sion Partage dont la mise en place est en cours et que les Restos devraient rejoindre dès l’automne.
Pour les Soupers du Jeudi, mis entre parenthèse jusqu’à l’automne faute d’accès à la salle paroissiale, ils pourraient reprendre dès la mi-mai dans un lieu de remplacement.
Enfin, suite aux décisions que prendra la présente AG, les Statuts devront être modifiés et mis à jour pour être soumis à une prochaine AG, ordinaire ou extraordinaire.
Le Président passe ensuite la parole à Monique Michelet et à Nathalie Clerc qui font chacune, sur un ton très ému, un bref résumé de leur activité respective pendant l’année écoulée et remercient tous ceux et celles qui les ont aidées dans des circonstances parfois difficiles.

6. Rapport d’activités par l’animateur Emmanuel Theler
Emmanuel Theler donne alors lecture du rapport de son activité pour l’année 2012. Il y évoque également la procédure civile qu’il a engagée contre les paroisses, réitère sa détermination à la conduire jusqu’au bout au bénéfice des Restos et évoque diverses options possibles d’utilisation par l’Association de la somme qui serait allouée s’il devait obtenir gain de cause et que l’Association accepte cet argent :
– rendre l’argent aux paroisses pour montrer sa volonté de pleine collaboration
-utiliser cet argent pour renforcer sa propre infrastructure et améliorer encore sa capacité d’aide aux plus démunis
-reverser l’argent à la commission de la diaconie.

Le Président fait alors remarquer que c’est en fait Emmanuel Theler qui serait le bénéficiaire formel d’une éventuelle décision de justice en sa faveur et qu’il lui reviendra alors, à lui et à lui seul, de décider de l’usage qu’il veut en faire.
Emmanuel Theler conteste cette vision des choses et maintient que l’argent irait directement aux Restos.

Le Président revient ensuite sur les conséquences de la démission de l’animateur soit en premier lieu le recentrage des Restos sur leurs activités de base (Accueil, Paniers, Repas) alors qu’Emmanuel Theler garde toute liberté de reprendre l’ensemble des activités «extérieures » (animations, travaux défrayés, marchés de Noël, germes de Pâques,…) sous le couvert de l’association SET du Cœur (pour Services, Evènements, Traditions) qu’il envisage de créer, en toute indépendance des Restos.

Soumise au vote de l’AG, cette proposition recueille une majorité de Oui face à une minorité d’abstentions, sans aucun vote contre.

7. Relations avec les Paroisses
La procédure civile contre les paroisses fait l’objet de diverses interventions.
Henri Kuchler rappelle que cette procédure relève d’une démarche individuelle d’Emmanuel Theler qui n’en avait pas informé le comité, lequel n’était au surplus pas en fonction en 2007 et n’est impliqué en aucune façon.
Jo Pitteloud, ancien juge cantonal, note par ailleurs que, si une décision judiciaire devait être rendue en faveur d’Emmanuel Theler, au terme d’une procédure qui pourrait prendre plusieurs années, c’est lui et pas les Restos qui en serait bénéficiaire.
Revenant sur cette procédure, le Président rappelle qu’elle relève effectivement d’une convention signée en 2007 entre le seul intéressé et les Paroisses, et que les Restos n’en étaient pas signataires, même si, comme le fait remarquer M. Michel Theler, le curé Bernard de Chastonay s’y engageait à prendre contact avec les Restos pour leur attribuer une aide. Les Restos ont alors signé en 2008 avec la Paroisse de la Cathédrale une convention dont les termes ont été scrupuleusement respectés pendant cinq ans. Sur décision des Paroisses, cette convention n’a toutefois pas été reconduite au-delà de janvier 2013.
M. Michel Theler demande alors quelle est la situation actuelle et le président lui répond qu’une nouvelle convention avec les Paroisses et la Diaconie est en attente de finalisation dans le contexte de la mise en place de Sion Partage (ce que confirme M. Bruno Hofmann, présent à l’AG).
Mme Marie-Louise Varone intervient alors pour relever le fait qu’on ne peut, en l’état actuel des choses, préjuger ni de la décision du juge ni, en cas de décision favorable, du montant, des conditions d’attribution ou même de l’échéance à laquelle une décision finale pourrait être rendue. Elle recommande donc, comme le Président l’avait fait, d’attendre la notification du jugement avant de demander à l’AG une quelconque prise de position.

Soumise au vote de l’AG, cette proposition recueille une majorité de Oui, une minorité d’abstentions et aucun vote contre.

8. Présentation des comptes
Henri Kuchler, trésorier, présente ensuite les comptes 2012 arrêtés à la date du 31 décembre, comptes presque équilibrés et en net redressement par rapport aux comptes 2011 avec un déficit réduit à Frs. 913.75 contre Frs. 10’038.06 en 2011.
Plus largement, pour le compte d’exploitation 2012, le total des Produits s’établit à Frs. 212’849.00 pour un total de Frais Généraux de Frs. 213’762.75.
Côté bilan, les totaux actif/passif se montent à Frs. 22’450.38 pour un montant de fonds propres de Frs. 14’568.38.

9. Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
Mme Marie Louise Varone donne lecture du rapport des vérificatrices qui recommande d’ «approuver les comptes annuels et en donner décharge au comité».
Cette recommandation est approuvée à l’unanimité.

10.Présentation et approbation du budget 2013
Henry Kuchler, trésorier depuis le début 2013 seulement, prévient l’AG que la préparation d’un budget a été un « exercice périlleux et aléatoire, tributaire entre autres de décisions qui seraient prises ou non par l’assemblée, en particulier pour ce qui concerne le nouveau périmètre d’activités des Restos après le 30 avril 2013, suite à la démission d’Emmanuel Theler ».
Les votes intervenus en cours de séance confortent les options sur la base desquelles ce budget a été établi, à savoir une activité recentrée sur les activités de base (Accueil, Paniers, Repas), à compter de ce jour.
Sur cette base, le budget 2013 prévoit un montant de produits/charges équilibré de Frs. 134’000, en forte réduction par rapport à des comptes 2012 légèrement déficitaires, soit Frs. 212’849.75 de produits pour un déficit de Frs 913.75 (cf. PJ « comptes 2012 »).
Le trésorier attire cependant l’attention de l’AG sur le fait que, dans une période troublée pour l’Association, avec un fort écho médiatique, les appels à cotisations/ dons/subventions connaissent un gros retard par rapport à l’année précédente.
Ceci étant, le budget est approuvé à l’unanimité.

M. Michel Theler demande cependant de vérifier la bonne répartition comptable entre 2012 et 2013 des Frs. 20’000 de la subvention des paroisses, subvention qui couvrirait une période de février à janvier (ou mars à février, à vérifier) et pas une simple année calendaire.

11. Renforcement du comité
Le Président propose au vote de l’AG l’entrée au comité de trois nouveaux membres, soit MM. Jo Pitteloud, juge cantonal retraité, François Savioz et Jacques Bernard qui, après avoir démissionné en 2011, confirme son accord pour un retour au comité compte tenu de l’évolution de la situation.
L’AG confirme par acclamations l’élection de ces trois nouveaux membres.

12. Divers
Mme Maud Theler, appuyée par d’autres participants à la réunion, demande qu’à l’avenir les appels par les Restos à cotisations et dons divers explicitent sans ambiguïté le recentrage de leurs activités à l’exclusion de la part qui serait assumée, en toute indépendance, par SET du Cœur.
Le comité donne son plein accord à cette demande.

Après quoi, le Président remercie l’assemblée et lève la séance à 21h20.

Le Secrétaire : Jacques Bernard

PJ :
Rapport du Président
Comptes 2012
Rapport de vérification des comptes
Budget 2013